Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

                           - Plaisir perdu -

 

Mia a décidé de sortir ce soir. Paul, préfère rester à la maison. Il va surement s'abrutir de télé, jeter un œil sur internet puis aller se coucher vers 23h30. Comme d'habitude. C'est le même rituel tous les soirs. Sauf que Mia a 28 ans, Paul aussi, et qu'elle ne veut pas d'une vie comme celle-ci...

Elle est tombée amoureuse de Paul il y a de ça quatre ans. Au hasard d'un repas chez des amis. L'étincelle. Paul était beau, drôle, souriant. Mais surtout, il savait la faire rêver. Ils n'étaient jamais chez eux. Toujours à voyager. Ils n'avaient pas d'interdits. Paul était un étalon fougueux et Mia adorait ça. Mia a toujours aimé les hommes. Seulement, au fil du temps, Paul s'est laissé griser par ce bonheur. Bonheur qui est devenu habitude. Habitude qui s'est transformée en ennui. Terrible cycle de la vie.

Mia n'en peut plus. Elle étouffe. Son corps l'appelle au secours. Elle se réveille chaque nuit en sueur. Elle a besoin d'aventure. Elle est en manque et tout son être lui réclame une dose d'excitation. Quatre mois que Paul ne l'a pas touché. Quatre long mois d'abstinence. Elle en est venue à se caresser. Elle avait honte au début. Comme une impression de tromperie. Mais le jeu de ses doigts lui est devenu agréable au fur et à mesure que la distance entre elle et Paul s'agrandissait...

Elle a commencé un matin où Paul n'était pas là. Il était au travail. Elle avait pris sa matinée. Sous la chaleur de la couette, elle avait fermé les yeux et s'était doucement imaginée un scénario. Dans une chambre d'hôtel, avec un inconnu. Elle avait eu du mal au début puis se laissant aller, elle avait joui rapidement... Puis les orgasmes solitaires se sont enchaînés. Sous la douche, aux wc, et parfois même dans le lit lorsque Paul dormait. Mia avait fini par connaître son corps sur le bout des doigts et savait se faire jouir rapidement, et même en silence...

Seulement depuis une semaine, Mia n'en peut plus. Elle veut plus. Elle désire autre chose en elle. Elle veut une homme entre ses cuisses. Un homme qui lui donne du plaisir. Paul n'a plus l'étoffe pour ce rôle. Paul ne la fait plus jouir depuis longtemps. Paul ne l'excite plus. Paul est devenu transparent... Il est 21h et Mia se rend à sa soirée.

Elle a mis du temps à se préparer. Mia a choisi un ensemble tanga soutien-gorge noir. Classique. Et une petite robe lui arrivant à mi-cuisses et moulant à la perfection sa jolie poitrine qui faisait tant rêver Paul à l'époque. Mia est un peu vexée qu'il ne la regarde plus lorsqu'elle sort de la douche... Il y a quelques mois encore, la simple vision de ses seins nus remplissait Paul d'une excitation incontrôlable... Il ne fallait pas longtemps à Paul et Mia pour se retrouver collés contre un mur l'un dans l'autre...

Mia arrive dans le bar qu'elle affectionne tant. Jeanne, sa meilleure amie est déjà là avec quelques amies à elle. Les premiers verres commencent à se vider. L'ambiance est assez chaude ce soir. Mia boit du champagne. Elle a décidé de profiter ce soir. Les bulles éclatent délicieusement dans sa bouche. L'alcool a pris possession de son corps. Ce corps qui se déhanche sur la piste de danse. Mia ferme les yeux et se laisse porter par le rythme... Elle s'abandonne...

Lorsqu'elle ouvre les yeux, elle ne retrouve plus ses amies, mais non loin d'elle, un homme la regarde. Elle s'approche de lui. Il est beau. Plus âgé qu'elle. Il doit avoir la quarantaine. Il lui sourit. Elle sait à ce moment là qu'elle fera l'amour avec cet homme. Elle en a envie. Elle se penche vers lui, prend sa paille et boit dans son verre. L'homme semble amusé. Il lui dit à l'oreille qu'il s'appelle Ben. Elle lui prend la main et se dirige vers la sortie. Il la suit.

Dehors il fait frais. Ben enfile sa veste. Mia vient se coller à lui. Ils marchent un peu et Mia prend une petite rue qu'elle connaît. C'est un raccourci qu'elle utilise parfois. La ruelle est sombre. Mia s'arrête et embrasse Ben. Celui-ci parait surpris mais se laisse faire. Elle glisse sa langue dans sa bouche, et pose sa main sur son entrejambe... Elle le sent tout de suite durcir. Mia rit un peu en embrassant Ben... Elle caresse le dessus de son jean... Ben lui, pose doucement ses mains sur sa poitrine. Mia se retourne. Elle est à quelques centimètres du mur... Elle frotte ses fesses contre le jean de Ben. Il comprend que c'est une invitation à aller plus loin... Il soulève doucement sa robe et glisse une main dans son tanga. Mia gémit. Elle sent cette main rugueuse et chaude envahir son dessous déjà humide. Elle passe une main derrière et tente de défaire le bouton et la braguette de Ben. Sans rien voir, Mia réussit du premier coup...

Mia respire rapidement. Sa main caresse le sexe dur de Ben qui ne se fait pas prier pour retirer ses doigts du sexe de Mia et la pénétrer fougueusement. Mia est aux anges. Elle revit. Elle oublie Paul et sa petite vie triste. Ben n'est qu'un cache misère bien entendu mais il remplit son rôle à la perfection et c'est tout ce qu'elle désire maintenant dans cette ruelle sombre. Ben accélère ses mouvements de bassin. Il glisse facilement entre les cuisses de Mia. Il ne lâche pas du regard ses fesses. Mia, a tourné la tête et prend plaisir à le voir la désirer ainsi. Cela fait tellement longtemps que Paul ne l'a pas regardé de cette façon...

Les deux corps s'emboîtent à la perfection. Mia sent le plaisir grimper en elle rapidement. Ben a ouvert le dos de sa robe et l'a faite glisser sur ses épaules. Mia dégrafe rapidement son soutien-gorge. Ben ne refuse pas cette offrande et commence à malaxer fermement sa poitrine. Mia gémit de plus en plus. Elle se mord la lèvre. Elle veut qu'il vienne en elle. Elle veut jouir pour lui. Pour elle. L'excitation grandissante saccade sa respiration. Elle transpire de plus en plus... Elle sent Ben éjaculer. Elle jouit bruyamment. Le moment est délicieux, rapide. Déjà fini...

Ben embrasse la nuque de Mia et se retire. Mia remonte son tanga, rabaisse sa robe et la rattache. Ils se sourient gênés. L'excitation est déjà loin. Le plaisir perdu. La réalité est revenue hanter Mia. Elle s'en va sans un au revoir. Ben part dans l'autre sens content de lui. Mia pense à Paul. Mia pleure...

 

 

L-ios  

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :