Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Virginia Woolf a écrit : " La seule vie qui soit passionnante est la vie imaginaire. ". Sois en certain cher lecteur, Vivi a raison. La réalité sera toujours moins simple que le rêve. Le rêve aura ce parfum agréable qu'ont les fleurs au printemps, alors que la vie t'étouffera comme les pots d'échappement des voitures en ville. Car vois-tu, la vie essaie de t'entourlouper (c'est chouette comme mot entourlouper hein?!), elle tente coûte que coûte, de façon insidieuse, de te faire galérer. Steeve McQueen ne s'y est pas trompé en affirmant que la vie est un escroquerie... 

Chaque jour la vie nous apporte son lot de mensonges. La vie en rose ? Ouais, ça va cinq minutes ! Elle tente par tous les moyens de te le faire croire, mais au final... Noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir. Merci Johnny, tu peux retourner t'enfiler de la coco dans les narines ! Alors là, je sens que je te perds mon petit lecteur. Oui, tu te dis : " ça y est, le mec nous plombe le moral. Rien ne lui va. Négatif à mort le type ! ". Même pas, car en plus je peux te prouver ma théorie ! 

Prenons l'exemple du Big Mac de chez McDo... Et bien dans une vie de rêve, le burger est sublime. Une oeuvre d'art. Les trois tranches de pain de mie sont moelleuses et fermes en même temps. Les steaks hachés, composés respectivement de 45,4g de viande de boeuf, sont épais et il y a juste ce qu'il faut de jus pour les rendre parfaitement digérables. La salade, de la laitue, habille subtilement le sandwich et lui offre une superbe collerette verte chatoyante. Le fromage lui, du cheddar fondu, disposé sur la partie inférieure du Big Mac agrémente avec les deux rondelles de cornichon le reste de ce savoureux hamburger. La sauce elle, étant implacablement bien étalée dans cette savoureuse et ô combien magnifique oeuvre culinaire... Ouais... Sauf que dans la vraie vie, ton Big Mac il a twerké dans sa boîte en carton imbibé de graisse. Ton sandwich est en kit. T'as plus qu'à le construire. Et sans notice stp !  

Alors oui, je sais, tu vas dire que l'exemple était facile. Mais t'inquiète, j'en ai d'autres à te proposer... Parlons peu, parlons baise. Prenons le porno. Tout le monde en a déjà vu. Pas la peine de prendre vos têtes d'offusqués. On se détend un peu du zboub et de la teucha please. Alors dans le porno, c'est bien simple, Madame est là pour donner du plaisir à Monsieur. C'est un fait. Les règles sont établis de la sorte... Tiens, en parlant de Monsieur, parlons de son zgeg ! La taille moyenne pour une teub en bonne santé est de 13 cm en érection. Bon ben dans le porno t'es déjà au double. Ouais ça calme. Idem pour les gougouttes. Si t'as pas ton 90D t'as raté ta vie... Dans la vraie vie t'es déjà bien content de manger des oeufs au plat. Puis il y a les poils. C'est simple, dans la vie rêvée ils n'existent pas alors qu'en vrai, c'est une autre histoire, et ça n'en est pas moins bon. Bien entendu, dans la vraie vie, tu fais une à deux positions par coït. Sachant que dans l'idéal la durée d'un rapport serait compris en 7 et 13 minutes de pénétration, il parait difficile de tenter tout le Kamasutra. Dans la vie rêvée, le porno quoi, tu fais des zigs et des zags pendant plus de trois heures. Tu réécris la Bible du sexe. Donc en vrai, estime-toi heureux quand tu peux claquer les fesses de maman en levrette ! Pour le bouquet final, en vrai, tu fais dans le bout de plastique que tu as sur le bout de la trique. Dans ton rêve tu retires ta capuche et tu donnes ta purée à manger à ta partenaire qui gémis outrageusement depuis plus de trois heures... Ouais, la réalité et le rêve sont parfois bien éloignés, même s'il arrive qu'il y ait des points communs... Kleenex likes this ! 

Facile comme exemple(s) vas-tu me dire encore une fois. OK. Attention, gros morceau ! Faites donc place à Instagram. Sur cette application, qui représente donc le rêve (vous suivez hein?!), tout le monde brunche. Le samedi et le dimanche sont remplis de photos de brunchs. Bizarrement, toi, à ce moment là, t'essaie juste de te remettre de la cuitasse les bananas de la veille... Dans la même veine, le café. Alors dans ton rêve, le café a une mousse du feu de Dieu et bien entendu le serveur t'a fait un dessin complètement déglingo dessus. Non mais c'est ouf quoi ! En vrai t'as un vieux cawa soit trop fort, soit jus de chaussette, servi dans ton vieux mug Disney qu'une ex a laissé chez toi... Les filles, même sans ex auront déjà ce mug Disney... Avec la Fée Clochette dessus surement... J'allais oublier, il y a le yoga aussi ! Dans la vie rêvée d'Instagram, seules les filles ultra bien gaulées font du yoga. Les fitness girls... Là les photos sont idylliques. Des positions parfaites. De jolies tenues et un environnement épuré. Dans la vraie vie t'es pas gaulée comme Emily Ratajkowski, ta tenue est dépareillée et surtout t'as zappé d'enfermer le chat dans la cuisine. Du coup il vient te renifler le popotin quand tu tentes la posture de la demi-chandelle, plus communément appelée Viparita Karani.A tes souhaits ! Pas simple tous les jours ! Je ne te parlerai pas du selfie. On fait tous pareil. Vie rêvée, vraie vie. Un monde d'écart. Merci les filtres ! 

Il est possible de trouver de nombreuses différences entre la réalité et l'imaginaire. Ce n'est pas compliqué. Tout est dans ta caboche cher lecteur. Et s'il est important de rêver, il convient aussi de savoir se suffire de la réalité. Et même si ce paquet de fromage râpé avec son " ouverture facile " comme indiqué sur le paquet et dans la pub ne fonctionne absolument pas dans la vraie vie (tu vois de quoi je parle hein???), sache qu'il vaut mieux galérer un peu... Finalement, ça permet d'apprécier les choses et instants à leur juste valeur... 

 

La vie est impitoyable pour les rêveurs... [Gilles Archambault]

 

L-ios

Partager cet article

Repost 0