Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je suis un Roi. Oui, je suis celui qu'on regarde. On me vénère. On m'aime. On m'adore. Je le sais, je le sens. Depuis ma naissance c'est ainsi, et ça ne semble pas prêt de s'arrêter. Moi, je profite. Le reste m'importe peu. 

Comme j'ai commencé à te l'expliquer cher lecteur, je suis choyé depuis mes premiers pas. On m'a toujours regardé avec les yeux de l'Amour. Il faut croire que certains êtres ont une aura plus développée que d'autres. Je n'ai pas peur de dire que je suis doté d'un magnétisme quasi animal. Je vois bien comment les femmes me regardent quand je rentre dans une pièce. Elles ont le sourire au bout des lèvres. Leurs pupilles se dilatent légèrement. Elles frémissent comme des petites adolescentes devant leur star préférée... Rien n'échappe à mon oeil perçant, je les connais trop bien... 

C'est un fait, la gente féminine se pâme devant moi, et, que je le veuille ou non, j'ai toujours droit à des caresses bien senties. Elles ne peuvent pas s'en empêcher. Je dis rarement non dans ces cas là. Si le plaisir est partagé, pourquoi donc refuser telle offrande de ces mains câlines. Un autre ne se priverait pas à ma place. Il n'y pas de mal à se faire plaisir, et à en donner... 

Du coup, mes relations avec les hommes sont moins amicales et charnelles. Certains m'apprécient car ils savent ce que c'est d'être un Roi, mais bien souvent la plupart me jalousent. J'imagine que ça ne doit pas être simple de se faire voler la vedette auprès des demoiselles. Peut-être manquent-ils de caresses ? Ou peut-être sont-ils tout simplement envieux? Ce que je sais, c'est que je n'ai pas demandé ce succès. On me l'a attribué. Il coule dans mes veines. En clair, je mène une vie de pacha. 

Cette idolâtrie de ma personne va même plus loin. En effet certaines vont jusqu'à porter des fringues ou à meubler leur intérieur de ma griffe. Ma marque est en vogue chez le public féminin. Encore une fois, pas toujours au goût de ces messieurs... Le pire dans toute cette affaire c'est qu'elles ont même des photos de moi dans leur portable. Souvent, un dossier m'est dédié. C'est ça d'être le Roi... ! 

Je vous laisse. Je suis avec ma maîtresse. Elle m'appelle depuis cinq bonnes minutes. Elle a invité des copines à la maison. J'ai de la chance, elle aime partager. Je vais pouvoir encore bomber le torse et faire le malin au milieu de toutes ces femmes. Mon corps est déjà tout excité à l'idée de sentir leurs mains dessus... Bref, pour conclure je n'ai plus qu'une chose à te dire... Miaouuuuu ! 

 

On ne possède pas un chat, c'est lui qui vous possède. [Françoise Giroud]

L-ios

 

 

Partager cet article

Repost 0