Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Salut Emmanuel ! Je sais, je devrais t'appelais Monsieur Le président maintenant que tu as été élu, mais le président de la République, pour l'instant c'est François (Hollande, pour ceux qui n'auraient pas encore compris !) jusqu'au 14 mai. Tu n'es donc actuellement que le candidat élu ! Pour moi ce sera donc, Emmanuel !

Alors oui, tu es considéré comme un OVNI dans le paysage politique français. A 39 piges tu deviens le nouveau Président de la République française. Du jamais vu. C'est bien simple, t'es le plus jeune à accéder au pouvoir suprême. Le plus dingue c'est que tu as réussi en très peu de temps. En 2012, tu es nommé secrétaire général adjoint au cabinet du président de la République auprès de François Hollande, puis tu deviens ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique en 2014 dans le deuxième gouvernement de Emmanuel arriviste Valls... Tout ça pour au final fonder ton mouvement En Marche ! en avril 2016 et quitter tes fonctions de ministre. Whaou ! Si ça c'est pas de la réussite, je ne sais pas ce que c'est...

Et donc voilà que dimanche dernier tu as mis la fessée à cette vilaine Marine. Le conseil constitutionnel a officiellement proclamé ton élection avec 66,10% des voix contre 33,90% pour ta rivale. La France respire. Faut dire qu'elle a serré les fesses pendant deux semaines. Lorsqu'elle a appris que la Marine était au second tour, elle n'en menait pas large. Et, faut-il l'avouer, on était en droit de s'inquiéter. Car même si personne n'avoue avoir voté pour elle, la bougresse était bien là pour la deuxième partie des élections. Elle a claqué François, Jean-Luc et Benoit.... sans oublier les autres ! Les petits comme la presse française aime les dénigrer nommer...

Finalement, heureusement que tu étais là ! Car avec tous ces abstentionnistes, les vilains pas beaux, elle aurait pu passer Marine ! Car il est bien connu que c'est de la faute de toutes ces personnes qui ne votent pas si elle fait des gros scores. Non, bien entendu ce n'est pas du tout à cause de ces millions d'électeurs qui votent Front National et qui ont des idées dégueulasses pour notre beau pays. Ben non bien entendu...

Seulement voilà, même si tu as piétiné ton adversaire, n'oublie pas Emmanuel que tu n'as été qu'un bouclier face à la haine. Tu as su en effet affaiblir la droite comme la gauche au premier tour mais au second la France t'a élu avant tout pour contrer Marine. Ce n'est pas vraiment ce qu'on appelle un vote d'adhésion. Et elle est là la nuance dans ton élection. Une partie de l'Hexagone croit en toi, l'autre a juste aider le pays à ne pas tomber entre les mains d'un parti sans réel programme, aux idées malsaines et aux propos nauséabonds. Oui Emmanuel, ta victoire n'est pas si grande que cela.

Je te souhaite d'ailleurs bien du courage pour les jours à venir. J'avoue qu'il me tarde que tu nous balances ta réforme du code du travail. Les gens se rappelleront peut être des tensions sociales nées de la loi El Khomri et là, on va rire. Ou pas ! Bref, ma lettre touche à sa fin. Je te laisse tranquille. J'imagine que tu as beaucoup de choses à penser et gérer en ce moment. Je t'embrasse pas, tu vas croire que tu me plais.

 

ps : Un(e) politique se juge par ses résultats. [Charles Maurras]

 

L-ios

Partager cet article

Repost 0