Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On ne sait pas vraiment qui il est. On le connaît mal. Il se fait très discret, voir invisible, mais sort bien évidemment de sa tanière pour les grandes occasions. Là, s'il est bien entouré, il saura faire la fête au point dans perdre la tête...

C'est clairement un grand timide. Je ne vois pas d'autres explications. Il faut savoir le mettre en confiance pour espérer une quelconque réaction de sa part. Seulement voilà, son entourage n'est pas toujours très doué pour communiquer avec lui. Il y a ceux qui tentent de lui forcer la main. Ceux là n'ont rien compris. Des abrutis. Puis il y a ceux trop timorés, qui n'osent pas, de peur de le froisser. Entamer une relation avec lui n'a rien de facile. C'est un savant dosage de petits détails...

Ils sont beaucoup à affirmer être LE premier à l'avoir découvert. Lequel de tous ces dénicheurs de talent à raison ? On hésite, mais certains pensent que c'est Mateo Realdo Colombo qui aurait trouvé La Nouvelle Star... et cela en... 1559 ! Oui, oui, au XVIe siècle ! C'est qu'il fait pas son âge le pépère... Malheureusement, au fil du temps, les gens vont peu s'intéresser à lui. Il y en a même qui vont dire qu'il n'est pas " normal " et qu'il faut le supprimer. Certains le pensent toujours. Là aussi, des abrutis...

Le pire dans toute cette histoire c'est qu'on a longtemps stigmatisé les personnes faisant ami-ami avec lui. Il y a eu des périodes sombres de l'Histoire le concernant. Il a été diabolisé. C'est le problème lorsqu'on ne s'intéresse pas aux autres. Il y a une méconnaissance qui pousse à la peur et donc au mépris et donc par extension au rejet... Tiens, ça me rappelle quelque chose !

L'Homme a donc pris du retard dans sa relation avec lui. Par chance, certains ont fait tomber des barrières. Ils ont compris qu'il était impensable de ne pas bien s'entendre avec lui. Les femmes qui n'avaient pas trop le droit de le fréquenter à l'époque rattrapent leur retard, mais le mal étant ancré profondément, on sait que 50% des jeunes filles ne le connaissent pas du tout. Une hérésie lorsqu'on sait comment il peut être sympa !

Heureusement, tout évolue. Notre relation avec lui a bien changé et espérons que nous continuerons à aller de l'avant afin de le faire connaître et que certains n'en aient plus peur au point de l'exclure. Cet ami dont je vous parle n'est autre que... le clitoris !

 

 

L-ios

 

Partager cet article

Repost 0