Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jour 397 : L'amitié : ce produit de consommation

Je suis dégoûté. Elle m'a largué comme ça, sans même me prévenir. Une de ces ruptures dont on ne se remet jamais. Je n'ai rien vu venir. Pourtant j'ai tout fait pour elle. J'ai toujours été aux petits soins. Elle ne pouvait rien me reprocher. Et pourtant elle est allée voir ailleurs...

Elle me disait tout. J'étais son confident. Deux ans d'une amitié sans faille. Je la soupçonne même d'avoir été un peu amoureuse de moi. Elle me branchait souvent... Dans ces moments là j'étais souvent à plat et pas très réceptif, mais c'était notre petit jeu. J'étais son miroir. Elle se reflétait en moi. Je connaissais tous ses amis et collègues de travail. Elle m'avait même présenté à sa famille...

Par suffisance ou ignorance, je me suis dit que j'étais irremplaçable. Je me voyais déjà passer le reste de ma vie avec elle. Mais je comprends maintenant qu'elle n'a jamais été fidèle en amitié. J'ai rencontré ses anciens " meilleurs " amis un jour en boite. Ils m'ont expliqué qu'ils avaient tous vécu la même chose que moi. Au début, tout allait bien. Un vrai bonheur. Une idylle presque parfaite. Elle leur confiait ses moindres secrets, elle les emmenait partout. Et toujours au bout de deux ans, le verdict était sans appel : rupture ! J'ai vite saisi qu'elle était coutumière du fait.

Je regardais ses ex et tentais de comprendre le point commun que nous avions tous. Perso, je suis pas trop mal gaulé, assez fin et plutôt joli. J'avais en face de moi un de ces ex tout boutonneux, un autre assez massif et même un tout petit. Mais vraiment très petit. Bien entendu, l'amitié n'est pas question de physique, mais pour elle, cela avait l'air de grandement compter... Triste.

Certains avaient vraiment mal vécu la rupture. Quelques-uns semblaient avoir pris dix ans dans la face. D'autres s'en sortaient un peu mieux mais ramaient sacrément pour se remettre d'aplomb. Un des plus anciens m'a raconté qu'entre elle et lui ça avait toujours été bizarre. C'était sa première relation pour elle et apparemment elle ne lui parlait pas beaucoup. Elle ne savait pas trop comment s'y prendre avec lui. Du coup, c'était souvent pour des coups d'un soir. Un peu à la carte quoi... Elle avait ses moments. Ils étaient rares donc il en profitait au maximum.

Un autre m'a avoué qu'elle n'était pas tendre avec lui. Elle parlait un peu plus souvent avec lui qu'avec celui d'avant mais c'était souvent des discours inutiles et très adolescents. Il ne pouvait pas en placer une, elle lui fermait toujours son clapet m'a t'il dit.

A force de discussion j'ai compris qu'elle aimait tout ce qui brillait. Elle ne s'attachait pas. Ou peu... Elle consommait puis changeait. C'était sa vision de l'amitié. Pour ma part il me reste quelques souvenirs bien cachés en moi. Elle ne pourra pas me les enlever ceux là. Je sais que je ne suis pas le dernier sur sa liste. Dans deux ans un autre souffrira comme nous... Mais au fait, je ne me suis même pas présenté. Je suis, ou plutôt j'étais... son téléphone portable !

L-ios

Partager cet article

Repost 0