Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Salut Vincent ! Pour commencer, je te présente toutes mes excuses. Oui, j'écris là mon 385e texte (j'ai commencé avec le Jour 0 !) et je me rends compte que je n'ai jamais parlé de toi. Tu es pourtant un de mes trois acteurs français préférés. Ce soir je répare donc cette erreur et te rends hommage en te dédiant cette lettre !

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'à la base tu ne t'appelles pas Cassel... Non, ton petit nom de famille à toi c'est Crochon. Pas super glamour pour percer dans le 7e art. Du coup tu porteras le même blaze que ton illustre père, le talentueux et très classe Jean-Pierre Cassel... Tant qu'on est dans la famille, je précise que tu es le frère de Mathias Crochon, plus connu sous le nom de Rockin'Squat... le fondateur d'un des plus grands groupes de rap français... Assassin quoi ! ! ! Tu es aussi par la même occasion le demi-frère de la sublime et terriblement douée Cécile Cassel. Actrice à la base et aujourd'hui chanteuse sous le nom d'Hollysiz ! (voir Jour 81 : Une soirée avec [Hollysiz] & Jour 223 : Une soirée avec [Hollysiz] part II). Sans compter que tu as été le mari de Monica Bellucci, avec qui tu as eu deux enfants, pendant 18 ans. Rien que pour ça, je te déteste un peu...

​Concernant ta filmographie, là aussi, c'est du haut de gamme. En commençant par LE rôle qui t'a fait connaître. Celui de VinZ dans le film coup de poing de Mathieu Kassovitz, La Haine, sorti en 1995. En 1996 tu enchaines avec L'appartement où tu rencontres ta future femme mais passons, ça m'énerve ! En 1997, tu joues dans Dobermann de Jan Kounen. Le film provoque un tollé à cause de ses nombreuses scènes violentes. Le film se fait pourrir par les critiques mais devient au fil du temps une référence...

Après quelques films moins connus ou moins bons, tu tapes très fort en 2000 aux cotés de Jean Reno dans l'adaptation du roman de Christophe Grangé, Les Rivières Pourpres. Ton (ex) pote Kassovitz aux manettes, le film est très bon et fonctionne bien. Tout le contraire de sa suite, sans toi. Une bouse. En 2001, énorme succès avec Le Pacte des Loups. Tu donnes la réplique au transparent Samuel Le Bihan ( oui je ne suis pas fan du type !). Mais la même année c'est bien avec Sur mes lèvres que tu me colles littéralement à mon siège de cinéma. Enorme prestation de ta part dans le rôle de ce repris de justice, Paul Angeli, qui devient le stagiaire de la non moins parfaite Emmanuelle Devos. Le film étant signé par Monsieur Jacques Audiard svp...

​Année 2002. J'amène une amie au cinéma. L'ouvreuse ne veut pas qu'elle rentre car le film est trop violent. Beaucoup de gens sont sortis choqués. Je parle bien entendu d'Irréversible de Gaspar Noé. Le film fait scandale à Cannes. Pas ton film le plus simple à regarder et pourtant je l'ai trouvé fascinant. Par contre, la même année, tu me perds un peu avec Blueberry, l'expérience secrète de Jan Kounen. En résumé, j'ai pas tout compris au film. Faudrait peut être que je le revois...

​En 2004 c'est avec Frédéric Schoendoerffer que tu tournes. Agents secrets. Tu joues (encore !) avec Monica Bellucci. Le film est très bon mais cette année là, tout le monde retient de toi ton rôle dans Ocean Twelve. Tu campes François Toulour, dit " le renard de la nuit ". Ta scène la plus connue reste ta danse à travers les lasers sur un titre du groupe français La Caution, Thé à la menthe. Ta pratique de la capoeira se fera grandement sentir dans cette scène...

En 2005 on te reconnaît à peine dans le déjanté Sheitan de Kim Chapiron. Un film complètement barré, pas forcément apprécié du public, et pourtant tellement bon. L'occasion pour Leïla Bekhti de faire ses premiers pas au cinéma... Et oui ! En 2007, Les Promesses de l'ombre de David Cronenberg. Tu joues Kirill. Tout simplement génial.

Mais c'est en 2008 que tu braques le cinéma français dans le biopic en deux parties sur Mesrine. (L'instinct de mort & L'ennemi public n°1)​. Consécration méritée pour toi : César du meilleur acteur lors de la cérémonie en 2009. En 2010 tu joues un professeur de danse tyrannique dans l'exceptionnel Black Swan. Enorme succès au box-office. Tu retravailles ensuite avec Cronenberg en 2011 sur A Dangerous Method et en 2013, sous la houlette de l'oscarisé Danny Boyle tu joues dans Trance... Du lourd encore une fois !

J'arrête là. Tu auras compris que je suis fan. De l'homme et de l'acteur. J'ai vu tous les films cités. Il m'en reste à voir bien entendu. Il y en a un que je n'ai pas cité et qui n'est pas très connu. En 2009, tu as tourné dans A Deriva d'Heitor Dhalia. Un de tes plus beaux films. Tu es toujours là où on ne t'attend pas et surtout, tu crèves l'écran. Bon je te laisse, j'ai Monica qui m'appelle...

 

 

 

 

 

 

L-ios

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0